Présentation de la généalogie de la famille Morex

Nos recherches sont orientées essentiellement sur les origines de la famille Morex, originaire de la commune d'Ormont-Dessous (Seyte de la Forclaz).

Pour ce faire, nous avons tout d'abord rassemblé nos papiers de famille, puis nous nous sommes rendus à l'état civil du Sépey (commune d'Ormont-Dessous). L'officier d'Etat civil a pu nous fournir de précieux renseignements en indiquant, dans les grandes lignes, comment procéder.

Nous nous sommes alors dirigés aux Archives Cantonales Vaudoises à la Mouline. Comme l'archiviste nous l'a démontré, nous avons alors dépouillé les microfilms des registres d'état civil ancien de nombreuses communes (Ormont-Dessous, Ormont-dessus, Bex, Ollon, Huémoz, Aigle, Yvorne, Roche, Villeneuve, Montreux, Vevey, Château d'Oex, etc.).

Avec ces informations, nous avons constitué une base de données qui regroupe en ce moment environ 950 noms et données personnelles. Pour ce faire, nous avons commencé par utiliser un logiciel du commerce "Arbre généalogique 2.0". Comme plusieurs erreurs de programmation rendent certaines applications de ce logiciel relativement malaisées, nous avons passé à Heredis 2000. Ce passage est rendu relativement facile, du fait que les deux logiciels présentent des formats d'importation et d'exportation par fichiers Gedcom.

Les données rassemblées nous ont permis de tracer six arbres généalogiques de la famille, qui, malheureusement, ne communiquent pas encore entre eux. Le plus ancien remonte à 1640 et retrace 13 générations. Nous possédons bien entendu une certaine quantité de données que nous ne pouvons pas relier entre elles.

Vu que la loi sur la protection des données ne nous permet pas d'accéder à des données remontant à moins de 100 ans, nous avons également contacté tous les Morex vivant par circulaire (et personnellement) dans le but d'obtenir des éléments concernant les dernières générations "depuis le bas". Ceci a, en règle générale, relativement bien fonctionné, spécialement en ce qui concerne nos homonymes vivant à Bex. Certaines personnes possédaient déjà des extraits d'arbres. En mettant ces documents en commun avec notre base de données, nous avons pu les vérifier et même les compléter.

En cherchant dans les pages blanches qui sont accessibles on-line sur Internet, nous avons découvert des Morex en Belgique (mais aucun autre dans le reste du monde, hormis un oncle habitant en France) que nous avons donc contactés. Certaines de ces personnes collaborent très activement aux recherches.

Il en ressort actuellement qu'une légende attribue une origine helvétique aux Morex de Belgique. Tous sont également protestants, ce qui ne signifie rien de très précis, vu que notre histoire n'est, contrairement à ce que disent les légendes suisses, pas directement liée à la révocation de l'Edit de Nantes. Il est très vraisemblable qu'un de nos ancêtres se soit engagé comme mercenaire au service du roi de Hollande et que la branche belge soit issue de celui-ci. Il faudra donc encore vérifier la présence de Morex en Hollande (qui ne possède pas de service pages blanches permettant une recherche sur tout le territoire).

Bref, en ce moment notre principal souci est d'arriver à combler les lacunes et à former un seul arbre. Il n'y a en effet, à notre avis qu'une seule et même souche de Morex aux Ormonts (datant d'avant 1527 - voir à ce propos le consortage de l'alpage de Perche).

Un des problèmes principaux est que de nombreuses données se sont volatilisées dans l'incendie de la cure du Sépey en 1866.

C'est principalement à ce propos que nous rechercherions très volontiers un support extérieur. En effet, ces travaux nous ont permis de faire la connaissance de nombreuses personnes et de nous rendre compte que de nombreux documents nous sont encore inconnus, inaccessibles, voire pas du tout archivés.

Il nous est également difficile, en tant que néophytes, de connaître toutes les sources d'information dans lesquelles nous pourrions puiser.

Pour ce qui est de la suite du travail, nous nous penchons actuellement sur les registres du cadastre, les terriers ainsi que sur les registres des notaires. Les archives du consistoire sont également une source que nous allons aborder.

Nous espérons un jour être en mesure de présenter notre travail soit sous forme de publication. Un de nos buts serait également d'organiser prochainement un réunion des Morex et de leurs descendants, éventuellement à la Forclaz.

Quelques documents sont à votre disposition ci-dessous:

Lettre aux Morex de Suisse
Lettre aux Morex de Belgique

Quelques ouvrages très complets sont fortement conseillés pour en apprendre plus sur l'histoire et les traditions de la vallée des Ormonts et de ses habitants:

La vallées des Ormonts - Ormont-dessus - Ormont-dessous, Ed. H.-L. Guignard, Lutry, 1994
Union et Concorde - Liliane Desponds, 1998, ISBN 2-9700186-0-8

Le site du Cercle Vaudois de Généalogie vous fournira de nombreuses informations supplémentaires:

Cercle Vaudois de Généalogie

Dernière mise à jour: 19 janvier 2004